Repenser le métier de manager !

Ecrit par Jean-Bernard Gouteix

Publié le 21 juin 2016

L’arrivée du digital oblige à repenser ou ré-inventer tous les métiers, y compris celui de manager.

Le constat est simple : le manager donneur d’ordres, maillon d’une organisation pyramidale de type « top down », a vécu. En France cette transition est brutale et difficile à intégrer pour de nombreux managers.

Quelles incidences pour le manager aujourd’hui ?

Brutale parce que l’arrivée des nouvelles générations dans l’entreprise (Y et bientôt Z) oblige à adopter des modes de fonctionnement différents, comme par exemple :

Difficile à intégrer pour de nombreux managers. En effet, dans l’ensemble, la culture managériale est assez pauvre en France. Le manager c’est celui qui sait, c’est le chef, et dès qu’on a un problème on va le voir pour qu’il nous donne la solution. Solution qu’il est souvent très content de nous donner, tout en se plaignant de ne plus avoir assez de temps pour réaliser son propre travail. 50 ans de croyances à gommer ce ne sera pas facile !

Le manager d’aujourd’hui doit être beaucoup plus ressource qu’ordonnateur, beaucoup plus développeur qu’exécutant, beaucoup plus participatif, voire délégatif que directif. Il doit faire preuve de réactivité, d’agilité et d’adaptabilité sous peine de voir son rôle contesté.

Manager

Quelle recommandation faire pour faciliter cette transition ?

Investir sur son propre développement. Investir sur l’acquisition de nouvelles compétences (savoirs et savoir-faire) mais surtout sur une démarche introspective « pour s’élever il faut descendre profondément en soi ! » (Voltaire). Ce n’est que par un travail permanent d’élargissement de son champ de conscience et l’acquisition d’un véritable savoir-faire en matière de communication que nos managers progresseront. Mais attention tout n’est pas à jeter dans nos anciennes pratiques managériales car l’exemplarité reste de mise !

Alors que faites-vous pour renforcer votre métier de manager ?